• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • SoundCloud Social Icon
  • Google+ Social Icon

Le chanteur d'opéra David Serero nommé Citoyen d’Honneur de la ville de Chelles

Le chanteur d'opéra David Serero est nommé Citoyen d’Honneur de la ville de Chelles, et reçoit la Médaille de la Ville.








C’est dans le cadre des journées du patrimoine européen que le baryton David Serero, originaire de Chelles, a donné un concert exceptionnel. Au programme des airs d’opéras, comédies musicales de Broadway, standards de musiques du monde et autres surprises dont des moments de comédies avec participation du public sur scène.


C’est à la fin du concert que le Maire de Chelles, Mr Brice Rabaste, est monté sur cette même scène pour débuter un moment solennel et protocolaire, celui de la remise de la Médaille de la Ville à David Serero.


Le Maire de Chelles a rappelé les accomplissements de David Serero en France et notamment à New York, où il réside. Il lui a remis la médaille de la ville de Chelles et l’a nommé "Citoyen d’Honneur de la Ville de Chelles".


David Serero très ému, prit la parole pour remercier Mr Rabaste et n’a pas hésité à évoquer, ému aux larmes son enfance à Chelles, rêvant du rêve américain. Il a choisi de dédier cet honneur à ses parents, présents dans la salle, et à exprimer son amour pour son frère et sa sœur, ainsi que les Chellois.


Monsieur Le Maire a répondu à l’appel lancé par David Serero dans Le Parisien, au sujet d’un Festival d’Opéra à Chelles. Le public fut enchanté à l’idée et David Serero mènera ce projet à bien avec la Ville de Chelles.

Voici le discours retranscrit du Maire de Chelles et de celui de David Serero:


Mr Le Maire de Chelles, Brice Rabaste: Mesdames et Messieurs les élus de Chelles, Mesdames et Messieurs, Chers Chellois, chers amis, cher David Serero. Je voulais vraiment vous remercier, vous féliciter au nom de tout le conseil municipal de la ville de Chelles pour cette superbe prestation. Vous nous avez offert ce soir cette prestation, je vous le remercie une nouvelle fois. On ne pouvais pas vous laisser repartir en tout cas mon équipe municipale devant nos amis de Lindau sans vous vous remettre la médaille de la ville. Cette médaille d'honneur sur cette scène où vous avez commencé en 2008 dans cette ville, où vous avez grandi d’ailleurs je salue votre maman et votre papa.


Pour les Journées du Patrimoine européen, c'est un symbole parce que vous nous avez interprété de nombreuses chansons qui font justement partie du patrimoine immémorial français européen. Ce sont des journées importantes parce que c’est au cours de ces journées, on l'a vu avec nos amis de Lindau, et de nombreux Chellois, on a pu voir le patrimoine de Chelles, le musée des transports, toutes ces choses qui font qu’on passe parfois sans les voir mais qui ont leur importance. Vous l'avez dit tout à l'heure vous aimez cette ville dans laquelle vous avez grandi et qui vous a permis de vous construire d'une certaine manière. Mais c'est aussi ces murs, ces pierres, ces routes, ces bâtiments, qui ont une histoire, une âme qu'ils arrivent à transmettre d'une certaine manière avec ceux bien sûr qu'ils la composent. Comme cette salle qui vous a peut-être en partie donner le feu pour vous produire aujourd'hui dans les spectacles dans le monde entier. Cette médaille de la ville qu'on vous donne, c'est à un enfant de Chelles où il avait dit plein de fois ça nous va droit au cœur parce que c'est on sent que c’est sincère, toujours drôle, mais toujours très sincère. On voulait vraiment vous distinguer aujourd’hui.


Vous permettez que je parle un petit peu de vous? Vous ne savez peut-être pas mais on est né la même année. Mais vous faites plus jeune quand même. Mon père disait que c'était une bonne année, visiblement oui vous êtes né le 22 avril 1981, moi le 24 décembre donc je suis un peu plus jeune. Vous avez grandi d'après ce que je sais dans le secteur de Bicard, puis après dans le secteur plus proche rue du docteur Spadotto. Vous êtes allé à Jules Ferry ce qui est normal dans le sud de la ville puis après à Weczerka. Vous avez évoqué effectivement l'importance des années scolaire dans ce collège. On salue Madame Perroto d’ailleurs qui se souvenait bien de vous. Avec son mari, ils sont très actifs dans la vie de notre commune. Comme quoi là Chelles, les gens restent aussi, notamment dans l'éducation nationale, ils s'impliquent beaucoup pour la réussite de nos enfants. D'ailleurs c'est ce qui est arrivé pour vous. Vous avez cité votre professeur Jacques Bunner. C'est ça qui a été la rencontre de votre vie musicale si je veux dire. J'en profite pour vous le redire que nous avons ouvert un nouveau conservatoire récemment à chaîne qui s'appelle Jacques Higelin, parce que Jacques Higelin a aussi grandi sur Chelles. Il est né à Brou-sur-Chantereine comme vous, et il a grandi sur Chelles. Il a fait ses premiers spectacles à la salle Albert Caillou, que vous devez connaître, qui est dans le centre de Chelles, pas très loin de Weczerka. On a voulu témoigner au fait de la reconnaissance aussi de la ville pour son action pour un conservatoire pour montrer aussi parce que c'est la transmission du savoir et Jacques Higelin était un symbole. Donc on aura peut-être un conservatoire à votre nom un jour, mais pas tout de suite!


C'était la première fois que vous avez découvert vraiment comme un choc la musique. On m'a dit que la première fois que vous avez à interpréter Cyrano de Bergerac, c’était aussi au collège.


Je veux parler un peu de votre palmarès ou de votre carrière, si vous me permettez. Parce que votre carrière elle est brillante. Je pense qu’elle mérite encore d'être plus connue ici notamment à Chelles puisque c’est important même si on a déjà parlé de vous et j'ai bien noté la une du Parisien de l’édition Seine-et-Marne l’article. Vous témoignez justement de votre affection pour Chelles et la Seine-et-Marne, mais je pense que c'est important qu'on en parle aujourd'hui pour celles et ceux qui se sont déplacés, et qui ont à mon avis comme moi, a passé un excellent moment. Vous avez effectué près de 2,500 concerts et performances dans le monde entier, joué dans plus de 100 films et série télévisions, interprété 50 premiers rôles à l'opéra au théâtre et dans des comédies musicales. Vous avez enregistré 50 albums, alors on l'a vu de styles musicaux assez variés de la pop bien sûr. Vous êtes baryton donc le

Lyrique, ça vous connaît particulièrement, mais aussi des beaux passages de jazz qui permettent aussi de plaire à tout le monde. Vous avez notamment eu une belle collaboration avec Jermaine Jackson en 2013.


Vous venez de concrétiser un de vos rêves et qui est un projet de grande importance qui vous tenait à cœur c'est d'obtenir les droits de la comédie musicale Les Dix Commandements, pour l'adapter et produire à Broadway. On a une pensée pour Daniel Levi. Vous y avez incarné le rôle central de Moïse.


Vous nous avez fait un peu rêver aujourd’hui, et je citerais Jacques Brel qui disait: Je crois qu'on ne réussit qu'une seule chose, on réussit ses rêves. Et je pense que ça va bien à votre vie étant petit. Parce qu'on m'a dit que dans votre chambre, vous aviez accroché des photos de New York en rêvant un peu de cette ville américaine. Malgré votre réussite outre-Atlantique, vous avez toujours cette pensée pour Chelles. Si on continue sur votre palmarès vous avez de nombreuses distinctions. On ne va pas toutes les citer aujourd'hui mais je vais en citer quelques-unes si vous le permettez. En 2019, vous avez reçu le Prix Albert Nelson Marquis, ainsi que le Trophée de la Culture du Maroc. J'ai l'impression que vous êtes attaché aussi au Maroc.


Notamment un don que vous avez fait d'œuvres d'art Judaïca. C'est le plus grand don privé d’art Judaica réalisé en faveur d’un musée marocain. Ça mérite d'être souligné parce qu'on sait que, ça se voit dans votre carrière, toutes les œuvres et l’attention que vous portez au public, et aux causes, et à la culture en général ressort souvent. En 2020, le trophée de la diversité de l'UNESCO vous êtes attribué. En 2021 vous recevez 4 BroadwayWorld Awards dont celui du meilleur interprète de la décennie, du meilleur producteur de comédie musicale, du meilleur producteur d’une pièce de théâtre, et du meilleur chanteur d'opéra de l’année.


Vous devenez ainsi le premier non-américain à recevoir la distinction du meilleur interprète aux BroadwayWorld Awards. La même année après le covid, vous êtes également dominé 6 fois dans quatre catégories différentes pour la prestigieuse Recording Academy des Grammy Awards. En 2021, le certificat de reconnaissance de la ville de New York vous a décerné par le maire de New York. On peut applaudir très fort. Là aujourd'hui c'est “que” le maire de Chelles, et un petit bout de métal que nous allons vous remettre ce soir.


En tout cas pour nous c'est un vrai grand honneur de pouvoir récompenser votre parcours, votre talent, votre engagement international, aussi en faveur des causes, qui vous tiennent à cœur, en vous remettant très symboliquement cette médaille de la ville de Chelles que vous partagez bien sûr avec tous ceux qui j'imagine ont fait un bout de route avec vous à Chelles, ou ailleurs.


C’est pour nous une grande fierté vous savez. Je pense que c'est extrêmement important, je vais essayer d'être un peu sérieux. Notre période a besoin de beaux exemples de symboles de réussite. Vous évoquiez votre scolarité, ce coup de génie, cette découverte qui a changé votre vie. Je pense que c'est important qu'on puisse ensemble se dire que la réussite est possible bien sûr, elle n'est pas automatique. Il y a du talent, beaucoup de travail. Vous nous avez fait beaucoup rire aujourd’hui, mais tout le monde sait très bien que derrière cet air détendu, c'est énormément de travail d'implication de sacrifices aussi sur différents aspects qui méritent aussi d'être récompensé. On a besoin de cette société de l'exemple pour récompenser le mérite, l’effort, le talent, l’envie, le courage, et la détermination. C'est pour ça qu'on est fier de vous remettre cette médaille aujourd’hui et j'ai bien noté j'en terminerai par là. Vous nous avez lancé un appel dans Le Parisien, je pense qu'on a des choses à faire ensemble et on les fera, je l’espère. On peut vraiment applaudir David Serero


[Applaudissements]


Voici un livre d'or parce qu'on souhaite que vous puissiez garder bien sûr auprès de vous sur le cœur à droite ou à gauche la médaille de la ville de Chelles et vous accompagne à New York pour Londres ou Montreuil peu importe.


Dans les archives de la ville vous pouvez laisser un mot. On a mis un message pour expliquer pourquoi vous avez reçu la vie la médaille de la ville pour que dans les historiens dans deux ou trois cents ans, ça s'inscrive aussi dans l'histoire de la ville. En tout cas vous devenez ce soir très officiellement Citoyen d'Honneur de la ville de Chelles. Félicitations.


Réponse de David Serero:

Monsieur Le Maire a été très aimable en évoquant l'équivalent de la médaille de la ville à New York, qui s’appelle l’Award of Recognition, que j'ai obtenu du Maire de New York, Mr Bill de Blasio. Dans le discours que j’ai donné en recevant cet award, la première chose à laquelle j'ai pensé, d'ailleurs le discours a été retranscrit, c'était une pensée pour Chelles. J'ai dit que c'est un long voyage…

[Applaudissements]

...Depuis ces murs dont vous avez parlé où il y avait la ville de New York. Et j’ai découvert plus tard que les posters, n’étaient même pas de New York, on les avait achetés la Barbès. Je croyais que c'était New York, mais c'était Chicago. Je vous dis honnêtement pour moi, il n’y a rien qui arrive même à la cheville de la récompense que vous me faites aujourd’hui. Parce que c'est de là où tout a démarré. J'étais assis je crois vers là quand j'ai vu un spectacle au Théâtre de Chelles. D'ailleurs j'ai même encore le vinyle du spectacle, et j’ai dit à ma mère qu’un jour je montrais sur cette scène, et je l’ai fait une première fois en 2008.


J'ai une pensée pour tous ces professeurs du collège que lorsqu'on est enfant on n'aime pas parce qu'il nous donne des devoirs, mais on est dans une époque où c’est important de rendre hommage à tous ces professeurs qui vous donnent toute leur énergie.


J’ai une pensée pour Jacques Brunner mon professeur de musique, et pour la Police de Chelles, et les Sapeurs Pompiers de Chelles. Mon ami David Kadoche qui est là, qui est réalisateur et qui filme le concert, que je connais de Chelles depuis près de 30 ans.


J’aimerais faire quelque chose, si possible. J’ai eu plusieurs awards, je les ai dédiés à plusieurs personnes, mais j’ai jamais eu l’occasion de les dédier à mes parents. Je souhaiterais les inviter sur scène.


Je veux remercier très fort ma mère qui m’a, contre mon gré, mis au Conservatoire quand j'étais petit, mais je la remercie vraiment du fond du cœur, donc merci.

[Applaudissements]


Et mon père, quand il est arrivé du Maroc devenir, on ne dirait pas mais il est marocain. Mon père qui a eu la bonne idée, quand il est venu du Maroc, de venir à Chelles. Il a toujours aussi travaillé très très très dur pour qu’on ne manque de rien. Avoir un toit au-dessus de nos têtes et à manger dans nos assiettes. Il a toujours voulu faire avec ma mère le mieux pour Chelles, toujours le respect envers les gens donc j'ai une pensée très forte pour eux que je vous demande de bien vouloir applaudir s'il vous plaît. J’ai une pensée pour mon petit frère et ma petite sœur que j'aime et que j'embrasse très fort. Mesdames et Messieurs, mes parents sont à louer si vous êtes intéressés (Rires).

[Applaudissements]


Ma mère m’a appelé cet après-midi et m’a dit “tu dis bien que c'est moi qui t'ai mis au Conservatoire” (Rires).

[Applaudissements]


Merci encore du fond du cœur et je peux vous dire que de recevoir une médaille d’une ville comme la ville de Chelles, est absolument extraordinaire. De la recevoir d'un maire, c'est extraordinaire. Mais de ce Maire-ci, je peux vous dire que c’est un cadeau absolument inestimable.


Je rêve un jour de faire un festival d’opéra, je m'occupe de tout de A à Z. Je souhaite faire un festival d'opéra à Chelles. Parce que l’opéra, c'est la générosité, c'est l'ouverture à l’autre, c'est la diversité, et ce sont les qualités qui ressemblent tellement à tous les Chellois. Donc j’espère vous retrouver peut-être cet été prochain ici, à Chelles pour le festival d’opéra.


Monsieur Le Maire: Ils sont d’accord, je crois.


David Serero: Vous êtes d’accord ?


Public : Oui!

[Applaudissements]

David Serero: Toreador en garde, toréador toreador.

Et songe bien, oui songes en combattant qu’un œil noir te regarde. Et que l’amour t’attend, toréador, l’amour t’attend !

[Applaudissements]

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Blogger Social Icon
  • Tumblr Social Icon
  • Vkontakte Social Icon
  • YouTube Social  Icon