top of page
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • SoundCloud Social Icon
  • Google+ Social Icon

Le Festival Napoleon revient pour sa seconde édition les 5 et 12 février à Paris

Le Festival Napoleon célèbre l'Empereur au travers de Projections de Films, Conférence, Performance, Cérémonie, dans le cadre élégant du Cinema Club de l’Etoile à Paris. Crée par le baryton et producteur David Serero, ce festival revient pour sa seconde édition avec un programme encore plus grand sur deux journées. La première édition fut couronnée de succès avec les présences exceptionnelles de l’acteur Christian Clavier, qui reçut le Prix Napoléon d’Honneur, ainsi que les plus éminents spécialistes de Napoleon dont Mr Jean Tulard, Thierry Lentz, David Chanteranne, Jean-Pierre Osenat.

En Février 2023, le Festival Napoléon revient avec un programme encore plus riche qui se déroulera sur deux jours: Les dimanches 5 et 12 février 2023.


PROGRAMME:

Dimanche 5 février 2023:

14h: Conférence "NAPOLEON ET LES JUIFS" avec David Chanteranne.

16h: Conférence "NAPOLEON ET L'OPÉRA" avec David Chaillou.

20h: Prix Napoléon d'Honneur à SERGE LAMA: Cérémonie + Entretien exclusif avec Serge Lama.


Dimanche 12 février 2023:

14h: Projection du film "ADIEU BONAPARTE" de Youssef Chahine en version restaurée.

17h: Conférence "NAPOLEON, L'EGYPTE ET L'ISLAM" de Ahmed Youssef.

19h: Cérémonie - Remise des Prix du Festival Napoleon.


LIEU: CINEMA CLUB DE l'ETOILE (14, rue Troyon, 75017 Paris)

DATES: Dimanche 5 & 12 février 2023.

Le Tarif pour chaque évènement est de 10 euros.

Pass pour l'ensemble de la journée: 25 euros (Entrée aux 3 évènements)

Pass pour les deux journées: 45 euros (Entrée aux 6 évènements dont Cérémonie)


Les Montres Napoléon & Joséphine (napoleonandjosephine.com), partenaire du festival, seront disponibles à l'achat sur place.


Informations et Billetterie sur festivalnapoleon.com


Dimanche 5 février 2023:

Conférence "NAPOLEON ET LES JUIFS" avec David Chanteranne:

Napoléon Bonaparte s’employa pendant toute sa carrière à entretenir avec les religions une relation complexe. Elles furent principalement quatre à compter dans son parcours personnel et politique : catholique, protestante, musulmane et juive. Concernant cette dernière, il offrit un nouveau statut aux membres de la communauté en Italie (en particulier dans le ghetto de Venise), réunit le Grand Sanhedrin et permit aux individus d'accéder à une liberté jamais envisagée jusqu'alors. Cette conférence évoquera les différentes actions entreprises et les relations entretenues avec les rabbins et les autorités juives, en France et à travers l'Europe. David Chanteranne est journaliste, historien et historien de l’art. Diplômé de l’université de Paris-Sorbonne, administrateur de l’Institut Napoléon, il est rédacteur en chef du magazine "Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien", ainsi que de plusieurs publications d’histoire ("Château de Versailles", "Paris de Lutèce à nos jours", "Napoléon III"). Auteur d’une vingtaine d’ouvrages et consultant pour France Télévisions, participant à de nombreuses émissions dont "Secrets d’histoire" ou "Laissez-vous guider" avec Stéphane Bern et, après avoir été attaché de conservation au musée Napoléon de Brienne-le-Château et directeur du musée Bertrand de Châteauroux, il est directeur des sites patrimoniaux de Rueil-Malmaison.


Conférence "NAPOLEON ET L'OPÉRA" avec David Chaillou

" Qui aurait soupçonné que Napoléon était un spectateur assidu de l’Opéra de Paris ? Que, dans le feu des batailles, il s’inquiétait des pièces à l’affiche et du contenu des livrets ? Qu’il fut lui-même à l’origine de certaines créations et parlait d’égal à égal avec les compositeurs ? Napoléon mélomane : cet aspect du grand homme serait bien inattendu s’il ne cachait un intérêt moins innocent. En effet, l’expert en propagande qu’était l’Empereur a vu dans la scène de l’Opéra, fleuron de la vie parisienne, un lieu idéal pour faire valoir son action auprès de l’opinion. Sous couvert de personnages de théâtre – dieux, rois et héros –, c’est sa propre légende qu’il donnait à voir, exaltée par la musique chantée en français (le privilège de l’Opéra), magnifiée par l’éclat des costumes et des décors, parfois mise en mouvement par de fastueux ballets. Derrière Les Bayadères, Les Abencérages ou même Le Laboureur chinois, se profilent toujours l’ombre impériale... On découvrira lors de cette conférence comment l’Opéra a été un miroir de la politique napoléonienne, miroir embellissant bien sûr. Ce sera également l'occasion de redécouvrir un répertoire oublié et de présenter les compositeurs les plus représentatifs de l'époque comme Spontini, Le Sueur, Kreutzer, Cherubini, Méhul."


David Chaillou est maître de conférences à l'université de Lille. Chercheur au centre de recherche « Texte et Cultures » (université d'Artois), il mène des travaux d'histoire culturelle portant sur les rapports entre musique et politique en France, de la Révolution française à nos jours. En 2004, David Chaillou a reçu le grand prix de la Fondation Napoléon pour son livre "Napoléon et l'Opéra" (éditions Fayard). Parallèlement à son travail universitaire, il est aussi compositeur. Il a écrit une cinquantaine de pièces (opéra, symphonies, musique de chambre, pièces solistes). Ses œuvres ont été diffusées sur Radio France (France culture, France Musique), Radio classique, ORF (Autriche), WDR3, NDR, BR-Klassik, RBB (Allemagne), Rai34 (Italie) Orpheus Radio (Russie), RTS (Suisse), YLE (Finlande) RTBF Musiq3, Belgisher Rundfunk 15 (Belgique), Arte, Mezzo, Telewizja Polska (Pologne), France Télévisions. Elles ont été jouées aux USA et dans différents pays européens, dont la Finlande. David Chaillou a été invité comme compositeur par différentes universités à l'étranger dont l'Université de Cambridge (Faculté de musique) et le Mozarteum.


Prix Napoléon d'Honneur à SERGE LAMA: Cérémonie + Entretien exclusif avec Serge Lama.

Serge Lama est l'un des chanteurs français les plus populaires depuis 1960. Il est l’auteur de nombreux succès incontournables comme « Je suis malade », « D’aventures en aventures », « Femme, femme, femme », « Une île », « Les ballons rouges » et tant d’autres titres inoubliables. Au début des années 80, Serge Lama se lance dans l'écriture d'une comédie musicale consacrée à Napoléon Bonaparte. La musique est signée Yves Gilbert, les arrangements, Roger Loubet. Un double album sort en septembre 1982. La comédie musicale, mise en scène par Jacques Rosny, est montée au Théâtre Marigny du 20 septembre 1984 à juin 1986 et sera suivie d’une tournée à travers toute la France puis au Québec. En 1985, Serge Lama remporte le prestigieux prix du Brigadier pour son Napoléon. Il s’agit de l’un des plus anciens trophées français dans le domaine du théâtre, qui récompense ce que le jury considère comme « l’événement théâtral de la saison ». Au total plus d'un million de billets d'entrées seront vendus. Le million de spectateurs sera atteint à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal où la comédie musicale, renommée Napoléon-Lama, tiendra l'affiche plusieurs semaines en 1988. En tout, ce spectacle sera présenté plus de 1500 fois devant près de 1,5 million de spectateurs. Un succès sans précédent pour une comédie musicale! Aujourd’hui, Serge Lama met un terme à une carrière de près de 60 ans et il nous offre un très bel ultime album intitulé « AIMER » qui met en avant le thème qu’il aura privilégié durant toute sa vie, l’amour. C’est donc un artiste hors norme, un interprète de talent mais aussi un homme de cœur que nous voulons récompenser ce soir par le prix Napoléon d’honneur afin de le remercier pour sa contribution culturelle exceptionnelle. Serge Lama, vous faites partie du patrimoine français. Merci à vous.


Dimanche 12 février 2023 - Journée "Napoléon et l'Egypt":

Projection du film "ADIEU BONAPARTE" de Youssef Chahine, en version restaurée.

Ne pas manquer la conférence ci-dessous attachée au film.

Conférence "NAPOLEON, L'EGYPTE ET L'ISLAM" d'Ahmed Youssef.

Dans "Adieu Bonaparte" du grand réalisateur égyptien Youssef Chahine, Bonaparte (incarné par Patrice Chéreau) est vêtu à l'Oriental et assiste à la fête de Mouloud du prophète. Derrière l'image il y a des interrogations sur son rapport à l'islam et le mythe de sa conversion à cette religion. Mais la campagne d'Égypte est surtout un gigantesque chantier d'exploration de l'Égypte antique, et 160 scientifiques vont s'y atteler dans des conditions affreuses. Ils vont transformer la fameuse parabole de Bonaparte "du haut de ces Pyramides, 40 siècles vous contemplent" en une incroyable opération de redécouverte de ce pays. Résultat: des projets qui vont changer la face du commerce international tel le projet de la perception du Canal de Suez et la découverte de la Pierre de Rosette. L'historien franco-égyptien de renommée internationale, Ahmed Youssef nous dessine les contours de cette incroyable aventure de Bonaparte. Il répond également à la question "que reste-il de Bonaparte aujourd'hui dans le monde arabe"?


Cérémonie et remise du PRIX NAPOLEON.

Une cérémonie afin de récompenser les Messieurs Jacques-Olivier Boudon, Ahmed Youssef, (et autres) pour leur travail sur Napoleon ainsi que dans le monde des arts et de la culture.


Relations Presse:

06.03.60.27.14

Commenti


Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Blogger Social Icon
  • Tumblr Social Icon
  • Vkontakte Social Icon
  • YouTube Social  Icon
bottom of page